Je suis "tombée" dans le Japon il y a maintenant quelques années en épousant un maître céramiste japonais. Mais sans doute étais-je japonaise de coeur depuis toujours.

Aujourd'hui, ma réalité japonaise,  ni figée, ni définitive,  se promène tranquillement au milieu de mes impressions avec mes rencontres et découvertes. Au delà d'une apparente dualité dans les extrêmes, il y a une vraie cohérence culturelle entre le passé et le présent.

 

     N'hésitez pas à cliquer sur les photos pour les agrandir.

 

Décembre 2012

Déjà une semaine que je suis revenue du Japon.J'ai le décalage horaire un peu difficile cette fois et tellement de choses dans la tête...

D'abord, la question que tout mon entourage me pose depuis mon retour : "Comment les japonais vivent-ils la menace nucléaire de Fukushima ?" Tous les japonais, je ne sais pas, mais je peux dire que ceux à qui j'ai pu poser cette question intime sont terrorisés par ce danger. Ils emploient le mot "atomic". Pour moi ce mot est très connoté  "bombe d'Hiroshima". Peut-être qu'en France je suis trop habituée à entendre le mot nucléaire et que ce mot atomic m'a plus ébranlée.

En fait, le tremblement de terre du 11 mars 2011 ne serait rien à côté du "big one", celui qui doit arriver maintenant suivant tous les calculs savants... Ce qui leur est terrible, c'est la passivité de l'attente, ne rien pouvoir faire, être démunis devant cette fatalité. Enfin, je dis çà, moi qui habite à 60 km d'une centrale dite tranquille dans les terres et à 200 km d'une autre beaucoup plus problématique dans l'estuaire de la Gironde...

Pour le moment, la vie suit son cours. Non, il n'y a pas de pancartes dans les magasins pour annoncer la provenance des produits alimentaires. J'ai moi-même fait des courses dans la foulée générale, sans m'en inquiéter. Tout me semble-t-il comme lors de mes précédents voyages ? Eh bien non. Une chose m'a sauté aux yeux : il n'y a pour ainsi dire plus d'occidentaux au Japon. C'est au point où je les comptais :

                 - 3 jours à Tokyo avec la visite d'un temple très touristique = 11 occidentaux.

                - 25 mn à attendre quelqu'un dans la gare de Kyoto en scrutant la foule : 10 occidentaux.

                - Dans cette même ville, la plus touristique du Japon, dans le quartier historique de Gion, celui des geishas, entre 16 et 18 h d'un bel après-midi d'automne, j'ai croisé 3 couples d'occidentaux. J'ai photographié la célèbre allée avec la rivière et les ryokans, hotels traditionnels japonais. C'est la première fois que je l'ai vue vide de promeneurs.

                        Gion désert en automne 1000

Ma réflexion sur ce phénomène serait que le reste du monde aurait peur de venir au Japon avec les menaces de catastrophes, naturelles ou pas, qui pèsent sur ce pays. N'abandonnons pas nos amis japonais !

Le sujet de mon voyage était, cette fois, la fête des poupées pour laquelle un temple Soto Zen de Kobé m'avait invitée. J'ai déjà présenté plusieurs fois mes créations pour enfants dans ce temple où je suis donc connue.

Je vais commencer ce reportage de voyage par raconter cet étrange rituel. Je dis étrange pour les nons bouddhistes comme moi qui découvrent ici une forme de lâcher prise très inhabituelle pour notre culture. Ce rituel avec des poupées n'a rien à voir avec la fête Hina Masuri, fête dite des poupées ou des miniatures qui a lieu le 3 mars.

Cette fête des poupées a une origine mélangée shinto et bouddhiste. Elle s'adresse à tous : garçons et filles. Je rajouterai : enfants et adultes. Si ces derniers peuvent intervenir dans le choix de la poupée sacrifiée par leur enfant, j'ai observé des adultes apportant des poupées de leur enfance. Ceci peut être vraiment douloureux comme pour cette femme qui, ayant déposé sa poupée, a rebroussé chemin pour revenir, en pleurs, la récupérer.

Les petits qui grandissent viennent au temple apporter leur doudou, poupée ou peluche favoris. Ces précieux amis des enfants seront, volontairement, sacrifiés dans un grand feu. A la dernière fête, ce temple avait ainsi brûlé 3000 poupées.Je pense que cette fois, il y en avait au moins autant.

Pour les petits, il s'agit  d'un rituel de passage : "je grandis et je peux me séparer de mes doudous". Les enfants et aussi des adultes apprennent ainsi le détachement des biens matériels. Ce n'est pas si évident à faire.

                                 Banderolles pour la fête des poupées d'après photo officielle au Temple de Kobé 1000 

Dès l'entrée du temple, des banderolles annonçaient la fête des poupées. Un petit moine de granit, d'après une sculpture de Jikiju, montrait le chemin.                         

 

                         Avancez vers le temple 400             

                        Kobé le temple 1000 

                                     Superbe Bouddha Temple de Kobé 1000

 

     Statue votive fête des poupées d'après photo officielle Temple de Kobé 1000

Dans le jardin du temple, il y a un petit autel avec une sculpture représentant une poupée. Pour cette occasion, elle était très fleurie. En fond de cette photo, on entrevoit une petite partie des poupées exposées.

Cette première photo (c'est un détail de l'exposition générale des poupées car l'intégralité est immontrable), montre bien la diversité des poupées apportées au temple pour être brûlées. Exposées pendant une semaine sur des étagères, elles sont très admirées par tous les visiteurs. 

Poupées temple Kobé 4 1000

En haut de l'image, les poupées "à la Marie Antoinette" sont appellées "Poupées françaises". Au centre, les poupées traditionnelles japonaises : absolument superbes pour moi ! Les garçons apportent aussi des poupées samourais ou autres attributs guerriers. En bas de la photo, des poupées modernes, certaines déjà anciennes, côtées et collectionnées par les amateurs.

                        Poupées temple Kobé 14 1000

                        Poupées temple Kobé 1 1000

                        Poupées temple Kobé 16 1000

                        Poupées temple Kobé 16 800

Tout un coin du temple débordait de peluches : du gorille grandeur nature à la plus minuscule en passant par la célèbre Hello Kitty. ...............................................                                                         

                   Peluches temple Kobé 1000

                   coin des peluches 1000

On admirait de vraies merveilles comme cette impératrice pour la fête d'Hina Matsuri". 

                   Poupées temple Kobé 2 1000

           Poupées temple Kobé 11 1000 toutes sortes de poupées 1000

Ce mélange de personnages était vraiment surréaliste. L'ensemble ne dégageait pas de nostalgie. On sentait bien plus l'amour et les calins dont ils avaient été l'objet. C'est cet amour qui "prenait aux tripes".

Pendant toute la semaine précédant ce jour de fête et jusqu'au jour même de la cérémonie, tout le monde pouvait apporter au temple une poupée, peluche ou doudou.  

Poupées temple Kobé 10 1000 Poupées temple Kobé 7 1000

                   Amener une poupée au temple d'après photo officielle Temple de Kobé 1000

Jusqu'au dernier moment, le jour même de la cérémonie, les poupées seront amenées au temple. 

                   Offrandes des poupées 1000

Chaque donateur écrit, sur une planchette de bois, des remerciements à sa poupée pour tous les bons moments passés ensemble. 

                   Tablettes de remerciements pour les poupées d'après photo officielle Temple de Kobé 1000

                   offrandes 2 1000

Ecrites devant le bûcher, ces plaquettes sont ensuite déposées sur l'autel de Bouddha.                         

    Apporter une poupée au temple d'après photo officielle Temple de Kobé 1000 Autel Bouddha temple Kobé 1000

                Autel de Bouddha 1000

Dehors, le bûcher était prêt avec son amoncellement de poupées. Je remarquais la présence de plusieurs animaux de bois forcément intéressants à brûler...

  bucher 1000 détails bucher 1000

Dimanche 18 novembre à 10 h, la cérémonie a commencé par de la musique.

                   Musique pour les poupées d'après photo officielle Temple de Kobé 1000

Knob, célèbre flutiste, et Unryu avec ses didjeridoos australiens nous ont amenés directement dans un autre monde. Le silence est compris dans cette musique. A noter que Knob est la 17ème génération de joueurs de flûte dans le théâtre No.

Un superbe moment avec Yuho Furusawa, sublime dans une danse à la fois personnelle et traditionnelle.  

                             Danse pour les poupées d'après photo officielle Temple de Kobé 1000

Suivait mon intervention. Pour garder l'esprit bien français qu'on attendait de moi, sur l'air de "Au clair de la lune", j'ai écrit ces paroles :      

                   "Toutes ces merveilles, toutes ces poupées,

                    enfants et adultes peuvent s'en séparer,

                    l'amour, la beauté, ensemble dans le coeur,

                    brillent à jamais, en éternité."     

                          Chanter pour les poupées d'après photo officielle Temple de Kobé 1000

Le grand prêtre bénit les poupées.

                    Bénir les poupées d'après photo officielle Temple de Kobé 1000

                   Lecture des noms des donateurs de poupées sur les tablettes de remerciements d'après photo officielle Temple de Kobé 1000   

Les moines lisent, en même temps, à haute voix, les noms de tous les donateurs inscrits sur les plaquettes de bois. 

Le grand prêtre sort avec du feu dans une lanterne. Un moine y embrase la torche pour allumer le bûcher.

                    Allumer la torche pour le bucher des poupées d'après photo officielle Temple de Kobé 1000

                    Annoncer le feu d'après photo officielle Temple de Kobé 1000

La musique précède la flamme.

                          Amener la première poupée au bucher d'après photo officielle Temple de Kobé 1000

On m'a demandé de choisir une poupée pour aller la porter, en dernier, sur le bûcher. J'ai sélectionné cette poupée samourai. J'étais très émue. 

                          

Après avoir, marché tout autour du bûcher à la suite de la musique et du porteur de flamme, les moines ont encore fait un rituel.

                    Avant le feu d'après photo officielle Temple de Kobé 1000

                    Avant le feu 2 d'après photo officielle Temple de Kobé 1000

Ensuite, le moine porteur de la torche a enflammé la paille entre les bûches. L'intérieur de cette construction de bois était plein de poupées qu'évidemment on ne voyait pas... Beaucoup d'émotion...

                          Allumer le feu d'après photo officielle Temple de Kobé 1000

                    Début du feu 1000                                                 

                          Les tablettes dans le feu d'après photo officielle Temple de Kobé 1000

                  Le feu d'après photo officielle Temple de Kobé 1000           

                  Poupées temple Kobé 12 1000

                  Des cendres après le bucher des poupées d'après photo officielle Temple de Kobé 1000

A l'entrée du temple, une pancarte indiquait qu'en raison des composants plastiques des poupées, seules celles que contenait le bûcher seraient brûlées au cours de la cérémonie. Les poupées restantes seront donc empaquetées dans de grands cartons et données à des associations pour y être brûlées en petites quantités.

Je confirme que la fumée sortant de bûcher était très toxique dans son odeur de plastique.

                 Lendemain des poupées au temple Kobé 1000

Le lendemain, tout était nettoyé. L'emplacement du bûcher avait retrouvé son sable d'origine, bien ratissé comme il se doit dans un temple zen.               

                 Le temple 600

Le temple a alors retrouvé sa tranquillité...

 

                Voici le reste de mon voyage au Japon.

 

Quelques images de l'automne si magnifique ...

                            Automne bicolore 1000

La nature, en général, est très travaillée mais parait très naturelle à la fois. Comment peuvent-ils obtenir au sol ce contraste visuel des feuilles de jinkogiloba aussi jaunes sous un érable aux feuilles si rouges .

                 Kyoto en automne 1000

Le mélange des frondaisons encore vertes et des érables jaunes et rouges est vraiment superbe.

                 Photographier l'automne 1000

Prévenus dans les grands titres de la presse "L'automne est arrivé dans la nature", comme au printemps avec les cerisiers en fleurs, les japonais se précipitent en foule dans les jardins des temples pour les admirer et prendre des photos. Dans le moindre bar ou restaurant, on peut alors admirer les clichés exposés.

                 Kois en automne 1000         

                 Ruisseau d'automne 1000

Comment ne pas s'émouvoir face à un ruisseau comme celui-là, bordé d'une mousse ponctuée de petites feuilles rouges, roses ou jaunes... 

                        Kaki au tronc travaillé en orange 500

Devant le temple à Kobé, j'ai remarqué un plaqueminier, l'arbre qui fait des kakis. Mystifiée par le tronc éclaté laissant apparaître une coulée du même oranger que les fruits, on m'a expliqué que c'était là le résultat d'un grand travail. Dans le même esprit que pour les bonzais, on écorce l'arbre pour lui donner un air "frappé par la foudre". En plus ici, on a appliqué sur l'ouverture créée, une résine spéciale couleur oranger. Maintenant, cette fente sur le tronc rétrécit au fur et à mesure de la croissance de l'arbre. Un jour, elle aura complètement disparu, ne laissant que des traces de la résine colorée...

                 Kaki au tronc travaillé en orange détail 500

J'ai rencontré le jardin d'un vieux monsieur à Kyoto. Ce lieu était plein de détails traditionnels très intéressants à découvrir.

                        pas japonais et cabanne de jardin 500

J'ai beaucoup aimé cette cabane arrondie et les pas japonais qui y mènent.

                        puits et sa poulie 500

Ceci est un puits avec sa poulie.

                 jarres anciennes 600

Des jarres anciennes, superbes.

                 ensemble de jardin vasque pas japonais et musique de céramique enterrée 600

Ce bambou est calé dans une céramique elle-même enterrée. En mettant son oreille au bout du bambou, on entend la musique de la terre, celle de la céramique et celle de la terre du jardin.

                 auge de jardin 600

Les japonais ont l'air de beaucoup apprécier les auges en pierre, brutes ou sculptées. Il y en a partout, dans le moindre jardin, la plus petite entrée.                         

                        Auge de pierre dans un jardin 500

                       Auge de pierre 600

                 fontaine privée entrée 2 500

La plus classique des petites fontaines à l'entrée des maisons. 

Justement, en pensant aux maisons, je m'étonne encore de leurs façades fermées. Ci dessous, cette belle maison traditionnelle est, pour moi, totalement aveugle.

                 maison traditionnelle 600

Suite aux explications japonaises autour de la notion d'intimité, j'ai spécialement été frappée par cette seconde maison qui faisait face à un lac. Ici, pas de vis à vis, de voisinage curieux à redouter, mais les habituels panneaux occultent quand même les ouvertures. En France, un proverbe dit "Pour vivre heureux, vivons caché". C'est certainement vrai au Japon.

                       vue sur un lac 500

Les japonais sont vraiment de gands amateurs de vitres non transparentes. On en voit de toutes sortes. Pour la discrétion, les japonais semblent aussi aimer les vitres très fumées à l'arrière des voitures. Je dois dire qu'en tant que passagère, j'ai détesté voir les paysages en noir et blanc. Quelle tristesse cette vision plus que grise du monde !

               verre occultant 300

J'aime cette photo de la voiture impeccablement houssée sous son petit abri. Ces maisons, dans la banlieue de Tokyo sont aussi très représentatives du manque de place au sol pour les constructions.

               Banlieue de Tokyo 1000

Cet incroyable immeuble à Kyoto me fait encore admirer la liberté en architecture de ce pays en même temps si traditionnaliste. Il se trouve à 3 rues du vieux quartier de Gion et n'y fait pas du tout déplacé.

                       immeuble manga 500

Pour revenir dans le traditionnel, cette entrée de restaurant, même un peu chargée, offre toute une ambiance.

                 entrée resto 500

J'aime aussi ce mélange de fenêtres sur la rue pour un bar de Kyoto. L'esprit japonais est, pour moi, dans les bambous verticaux qui barrent ces ouvertures. 

                       fenêtre diverses bar 500

Le café français a beaucoup de caractère, mais j'aime le bar à la japonaise sans l'exposition de nos habituelles bouteilles derrière le bar. Ces bars nippons sont très paisibles.

                 intérieur d'un bar 500

Dans cet établissement, au bord des fenêtres, étaient exposés de l'origami traditionnel mélangé à des napperons en crochet de culture anglo-saxonne. L'ensemble se révélait aussi kitch que possible. Je ne suis pas certaine que les 2 cultures en soient gagnantes. C'est çà aussi le Japon actuel.               

                atrs crafts kitchs 500

                atrs crafts kitchs 2 500

Très occupée pendant ce voyage, je n'ai pas eu beaucoup d'occasions de faire des photos. Voici juste quelques  points qui ont participé à mon plaisir d'être au Japon.   

En voyageant en train, j'ai encore une fois tellement apprécié la possibilité d'acheter, pour quelques euros, des bentos très frais dans les gares. Ces boites de déjeuner, très complètes, très gouteuses et pas chères contribuent largement au confort des voyages en shinkansen. On rajoute une boisson chaude ou froide achetées dans un distributeur : que du bonheur ! Ah, si la sncf pouvait trouver des formules déjeuner de cette qualité...

                Bento dans le train 1 1000

                Bento dans le train 2 1000

Evidemment, je ne montre pas ici tout ce qui relève de mes rencontres privées. Je ne joindrai donc que les 2 photos suivantes pour parler des japonais.

La première photo montre une jeune fille dans le métro qui consulte son tel. Ma réflexion est au sujet de ces masques, très très courants, qui surprennent un peu. Ils servent de protection courtoise pour les autres quand on est enrhumé. Entre une casquette, les cheveux et un masque, on ne voit plus que les yeux des personnes, hommes et femmes, qui sortent ainsi dans la rue... Tiens, cela me rappelle l'anonymat des femmes voilées à travers le monde. On n'en voit pas au Japon.  

                 Femme masquée avec son tel dans le métro Tokyo 1000

Cette fille en rose, aperçue dans la rue, me fait rêver sur la créativité et l'audace des jeunes japonais.

                    rose dans la rue 300

C'est encore une fois le mélange ancien et moderne qui me fascine avec ces gettas emplastiquées pour la pluie.

               pour la pluie 500

 

Parlons franchement mode. 

Celle des jeunes femmes est extrêmement féminine et ravissante. Très chic aussi. Habituées à vivre dans des maisons pas très chauffées et, enfants, d'aller à l'école avec des jupes et des chaussettes jambes nues en plein hiver, les japonaises ne sont pas très frileuses et sortent en plein froid avec d'éventuelles robes en mousseline. Elles sont très volants et froufrous.            

               mode mademoiselle 500

Mais... dès la quarantaine, les femmes japonaises basculent dans le "convenable" à base de gris. Elles restent cependant toujours très féminines.             

              mode madame plus 40 ans 500

Lors de mon précédent voyage au japon en 2010 (voir plus bas dans cette rubrique), j'avais découvert avec émerveillement les couleurs inattendues des robes de mariées japonaises. Cette fois, je me suis trouvée, par hasard, devant un magasin entier de robes de mariées. Je riais du plaisir de me trouver dans une telle profusion. 

D'abord, j'ai trouvé fastueuse la première robe aperçue en vitrine.

                    Dans la vitrine pour des mariés un rien couture 1000

Je me suis extasiée devant la seconde robe découverte. Jamais je n'avais vu une telle profusion de volants ! Cette couleur rose dragée en rajoutait à son côté bonbon sucré : une barbe à papa.

                    Robe de mariée rose dans la vitrine 1000

Mais quand, à l'intérieur du magasin je me suis trouvée en face de cet arc en ciel de robes, je n'en pouvais plus de m'esclaffer de joie...à la grande surprise des vendeuses pourtant très coopérantes.

               Dans le magasin toutes les couleurs de mariées 1000

Mais oui, ce sont bien des robes de mariées au pays le plus zen du monde. Il y a quelques années, avant que je ne découvre le Japon, un journaliste m'avait qualifiée de "baroque - zen" pour la simplicité débordante de mes créations. J'étais donc en pays connu au milieu de ces robes surchargées de perles, broderies et autres babioles. J'y ai vu une certaine idée de l'abondance souhaitée à de jeunes mariés, et plus encore l'expression d'une fécondité très en rapport avec le fait de se marier. 

                Robes de rêves 1000

                    Robes très fleuries 1000

                      Un peu trop 1000 

C'est vrai qu'il y avait aussi des robes blanches, mais elles ne me racontaient rien d'aussi fort que celles multicolores.

A part les fascinantes robes de mariées, je peux dire aux filles que cet automne, la grande tendance mode était la capeline que j'ai trouvée déclinée partout jusqu'au poncho.

Au crochet grand mère sur cette première photo, je n'ai pas trouvé cette capeline géniale...

                       Capeline crochet grand mère 700

J'ai failli m'étrangler devant ce modèle genre "extension de robe de chambre des années 60". Ok, c'est du vintage.

                 Capeline doudoune 1000

Ici, la capeline devient poncho version chic et cher.

                     poncho chic 1000

Je me serai bien vue dans ce dernier modèle simple, chaud et confortable.                   

                     poncho juste bien 1000

Mais, ce qui a été pour moi le plus spectaculaire, c'est la mode des faux cils au quotidien. La photo ci-dessous représente les propositions de cils que j'ai trouvée dans un magasin à 100 yens (1 euro environ). En trouver aussi bon marché marque bien sa démocratisation. J'ai été très étonnée par la diversité des modèles proposés.

                       grande mode des faux cils 500

Je ne résiste pas à vous montrer cette proposition poétique (photo d'inconnu) mais qui n'a rien à voir avec la réalité de cet usage. Superbe !

                 faux-cils-japonais-

Voici, en vrac quelques dernières photos de curiosités très japonaises.

Une pharmacie ouverte la nuit. en fait, les pharmacies ont une telle allure de bazar qu'on dirait un magasin à 100 yens avec les objets posés sur des cartons d'emballages. Les promotions tapageuses montrent un système de santé bien différent de celui des français.

                 pharmacie le soir 500

A Kyoto, un abri pour les fumeurs au bord d'une rivière.

                 Kyoto endroit pour fumeurs 600

Dans un endroit passant, un alignement de machines à masser les mains ou les pieds...

                 machines pour mains et pieds 1000

Et pour finir, quelques perles de ce français incroyable dont on trouve des exemples partout au Japon. 

Le franponnais : du français à la sauce japonaise.

Pour commencer, le grand classique du Pippi, même écrit avec 2 P, c'est un gros succès pour les enfants. Il n'y a pas de traduction pour ce mot qui est peut-être simplement le nom d'un héros...

                       Pippi 500

J'aime beaucoup le romantique "elle et moi" en raccourci sur cette boite de mouchoirs.

                 boite de mouchoirs en papier 500

Mais cette année, la palme du français incompréhensible revient à ce sac estampillé "Patrimoine".

                 n'importe quoi 500

J'aime bien aussi cette déclaration d'amour, toujours gravée dans l'histoire.               

                France 500

"Comme çà du mode" est à rajouter dans la série des "comme çà" notés plus bas lors de précédents voyages.

               série comme çà 500

Le nom "Bisou" de ce camion est très touchant !     

               bisou 500

 

Pour en savoir plus sur cette langue qui est du français sans en être, je vous recommande le site officiel du franponnais. http://lefranponais.fr/

 

Des titres de magazines. Les couleurs fluos sont très prisées dans le commerce.

               couverures magazines très tapageurs 300     

Mais la couleur que m'a sauté aux yeux au cours de ce voyage, c'est bien le rose, très vif. Ici sur des pubs.               

                       pubs roses 2 300

Souvent associé au jaune l'ensemble se veut très joyeux dans les pubs, et encore plus au rayon livres pour enfants.

               pub rose et jaune 300

               livres pour enfants roses et jaunes 300

Naturellement, la cosmétique est saturée de rose.              

               rose 1 300

Je terminerai ce reportage, très subjectif, par cet improbable sapin de Noël rose devant un magasin. Fêter Noël est une importation occidentale maintenant très présente au pays du soleil levant. Tout bouge, tout change et se transforme...

                           arbre de Noël rose devant un magasin 300

C'était un voyage au Japon à travers mon regard, en novembre 2012...  

                                                                       

 Mars 2011

Comment dire quelque chose, que rajouter à la sidération du monde entier autour des évènements actuels au Japon ?

Après le choc émotionnel du à cette accumulation de catastrophes, après des nuits pleines de cauchemars autour de ma famille et de mes amis japonais et leur étonnement devant mes angoisses, je me suis finalement fondue dans leur magnifique lâcher prise.

A la question célèbre "Si vous n'aviez qu'une heure, un jour, un mois, un an à vivre, que feriez-vous ?" ma réponse reste invariable et se superpose avec celle des japonais : "Je continuerai à écosser les petits pois pour le diner". Cela ne veut pas dire qu'on se cache le fait qu'un danger nucléaire imminent peut éclater. On est vraiment ici dans l'esprit zen qui accueille l'instant après l'instant. Dans ce présent, si notre voisin est en souffrance, évidemment, aidons-le au maximum. Au-delà de la notion de bonheur individuel qui nous est cher en occident, celle de faire son devoir est essentielle aux japonais qui ont bien ce sens de faire partie d'un ensemble.

Il y beaucoup de façons d'aider les japonais en ce moment, soutiens financiers et dons matériels. Indispensables, ils n'occultent pas une autre forme d'action tout à fait particulière. La voici :

 Proposition pour aider le Japon et le monde dans cette épreuve autour de la radioactivité de l'eau :

 Avec les limites la technicité, on essaie de refroidir la colère des matières radioactives en évacuant dans la mer l'eau qui stagne dans les réacteurs des centrales nucléaires de Fukushima. L'océan, l'air et les molécules d'eau environnantes sont contaminés à leur tour. Comme toute épreuve contient en même temps des solutions, il est exaltant de se rappeler maintenant les travaux du grand scientifique japonais Masuru Emoto. Il propose une action magnifique et créative.

Pendant vingt ans, Masaro Emoto a étudié, avec la technologie photographique des cristaux d'eau, comment une eau peut devenir positive quand elle reçoit la vibration pure de la prière de l'homme. La distance avec cette eau n'a aucune importance.

La formule de l'énergie d'Albert Einstein, E = MC2 signifie aussi que l'énergie = la force totale de la conscience des personnes rassemblées autour d'un point.

Les personnes qui ne connaissent pas encore les recherches magnifiques de Masaro Emoto, peuvent aller sur youtube pour consulter les vidéos de la transformation de cristaux de gouttes d'eau.

http://www.youtube.com/watch?v=tAvzsjcBtx8&feature=related

Souvenons-nous que, comme notre planète Terre, nous sommes constitués de 70 à 80 % d'eau.

L'humanité entière peut changer sa nature.

Masaro Emoto lui-même demande à toutes les personnes, pas seulement au Japon, mais partout dans le monde, d'aider à trouver une issue au problème de l'eau contaminée sur notre planète. Voici sa proposition :

"Envoyons nos pensées d'amour et de gratitude à toutes les eaux dans les centrales nucléaires à Fukushima en disant :

Nous sommes désolés de vous faire souffrir, vous, l'eau de la centrale nucléaire de Fukushima, merci de nous pardonner. Nous vous aimons.

Répétez ceci à haute voix ou dans votre tête en joignant les mains dans une position de prières. S'il vous plait, offrez votre prière sincère."

Avec amour et gratitude,

                     Masaro Emoto, messager de l'eau                    

                    Un_monde



Printemps 2011

Avec une année de recul par rapport à mon voyage au Japon d'avril 2010, je note la relativité du temps avec laquelle j'avais si mal vécu Tokyo l'an passé. J'aimais beaucoup cette ville lors de mes précédents voyages. Cette fois-là, comme le montrent les photos un peu plus bas, je m'étais retrouvée en plein apocalypse...

 

Japon : printemps 2010

 Cette année encore, nous sommes partis en couple  avec des expos et mes tableaux-spectacles. C'est pour moi toujours un grand privilège pour découvrir le Japon profond grâce à mon mari à travers ma belle famille et nos amis japonais.

Le voyage se déclina pour nous sur 5 semaines de déplacements de l'île de Kyoshu au sud du pays à Tokyo en passant par Hiroshima, Kobé, Kyoto, Nagoya etc...

Chaque voyage au Japon a pour moi un caractère particulier au fil de mes nouvelles rencontres et découvertes. L' émerveillement permanent qui accompagne ma vie au quotidien est évidemment encore plus sollicité dans ce pays dont je découvre à chaque fois les merveilles et curiosités.

Pour moi, le dépaysement commence dès que je m'envole, bien assise dans un avion. Je demande toujours à être placée près d'un hublot. les paysages vus du ciel me fascinent. depuis_l_avion_1000

Une autre chose me tient en haleine. j'ai remarqué que sur les ailes des avions, les techniciens de l'aérospatial avaient écrit la recommandation suivante :

"Il est interdit de marcher sur cette surface". ne_pas_marcher_sur_les_ailes_de_l_avion__700 Ces techniciens ne faisant pas oeuvre de poésie, mais donnant plutôt dans les recommandations pratiques, je reste en alerte pour surprendre qui peut effectivement marcher sur les ailes des avions à 10 000 mètres d'altitude. J'ai quelques pistes... Peut-être enfin, vais-je surprendre des extraterrestres irrespectueux des interdictions. Les anges ont-ils des pieds pour marcher ?

Quand le vol se déroule au cours de la journée, mon grand plaisir est de contempler les paysages bleutés de la Sibérie. sib_rie_1__1000

sib_rie_4_1000L'abstraction des rubans glacés qu'on aperçoit est pour moi un spectacle incroyable. Je m'en mets plein les yeux. S'agit-il du tracé fantaisiste de routes improbables ou celui de rivières pour toujours gelées ?

 

 

 

sib_rie_2__1000

 

 

Dans l'avion, film_japonais_dans_l_avion__1000 un film japonais me plonge déjà dans l'univers traditionnel du pays du soleil levant. je suis prête pour l'aterrissage.

Fudji_San_en_apparition_1000  Montagne sacrée solitaire, pyramide surgie dans le paysage, Fudji San, Monsieur Fudji, m'apparait. Le mois d'avril est particulièrement froid cette année. Fudji San s'élève à l'horizon, presque fantomatique avec sa couronne de neige. Sa contemplation est toujours un évènement excitant dont la vision est signalée par haut parleur dans l'avion : je suis bien arrivée au Japon.

A chaque voyage, surgit une impression générale. Ce panneau gentillet souhaitait la bienvenue à l'aéroport. bienvenue_au_Japon__1000

Son souvenir n'a pas rattrapé l'impression de fin du monde que dégageait pour moi cette fresque muralegare_Tokyo_1000 aperçue plus tard dans une gare de la capitale nippone.

Cette fois-ci,  je me suis sentie oppressée par la foule de Tokyo. foule_tokyo_3__1000 Les 35 millions d'habitants de cette mégalopole gigantesque sont bien quelque part comme dans cette rue où on est physiquement compressé.

 

Moi qui adore les audaces de l'architecture japonaise en général, cette fois, j'ai évidemment plutôt remarqué ces immeubles tarabiscotés, sombres et inquiétants d'où surgissent des ombres et des monstres...dinosaure_au_cr_puscule_sur_Tokyo__1000

Tokyo_am_ricain_1000

Tokyo__touffant__1000

immeubles_agressifs__1000

 

des pics agressifs, des mélanges insensés... de vraies laideurs...totale_laideur_parking_1000 1_Japon_multicolore_multiculture__1000 

........................................................................................................................................................................................................................................................................................................Tout Le reste de mon séjour, en contraste, je me suis émerveillée de la liberté de coloriage des maisons à travers le pays.

 

5_maison_verte_10005_maison_jaune_10003_maison_rose_10003_maison_verte_1000

1_maison_rouge_10001_maison_jaune_10001_maison_bleue_10001_maison_rose_1000

 

 

 

 

 ....................................................................................................................................................................................................................................................................................................

En fait, je me suis régalée, comme on dit à Toulouse, de toutes les couleurs qui me tombaient dans les yeux.

Depuis les sièges du train à grande vitesse 4_train_fauteuils_multicolores__1000 aux glaces incroyables tellement artificielles en passant par ces tulipes multicolores qu'on m'a offertes après un spectacle.2_tulipes_multicolores__1000choix_multicolore_1000

Dans la série Japon contemporain, Mari_s_disney_1000   Barbie_se_marie___l_occidentale_1000 J'ai aimé aussi les mariées en rose et orange. Il parait qu'elles peuvent décliner absolument toute la palette des couleurs sous la forme universelle du "mariage de Barbie".

Ici ou dans la rue, j'ai noté une mode des cheveux en choucroute avec une grosse fleur de tissus fixée sur le côté, un peu à l'espagnole. j'ai même vu des jeunes femmes en kimono coiffées ainsi au grand dam des traditionalistes culturels. Ah, l'évolution...

Vite, un petit séjour dans le Kyoto traditionnel m'a permis de reprendre mon souffle et mes esprits.Visoterra_kyoto_le_pavillon_d_or_knkakuji_6442 Le temple d'or me remplit toujours de frissons. Alors que dans la vie courante je n'apprécie pas assez l'or pour en posséder un seul bijou, je suis toujours subjugée par la beauté étrange qui se dégage de cette maison impériale : du pur rêve. Sous le soleil, la pluie, le printemps, l'automne ou la neige, la lumière très singulière de l'or au milieu de la nature anéantit dans l'instant toutes références. Mon esprit se vide d'un coup, totalement disponible aux perceptions harmonieuses que ce lieu dispend à qui veut en profiter.

Les mousses dans les jardins des temples alentours achèvent de me " remoltonner " le coeur. fontaine_publique__1000Dire qu'en France, dans les jardineries, on vend des produits pour en empêcher la formation.jardin_de_temple__b_1000jardin_de_temple__a_1000abri_jardin__1000

 

     

 

 

....................................................................................................................................................

Je note aussi différentes façons d'utiliser le bambou.bambous_2__1000 J'aime beaucoup cette ficelle noire utilisée pour les lier.Je ne l'ai trouvée qu'au Japon.bambous_3__1000

bambous_1_1000

 

 

..

 

 

  

Dans Kyoto, je m'attarde sur des détails que je trouve incroyables comme ce superbe seau en métal rouge que l'on trouve sur le trottoir devant chaque maison dans les rues aux maisons de bois traditionnelles. Toujours remplis d'eau, ils sont prêts à éteindre un début d'incendie.    seau_d_eau_contre_les_incendies__1000    baquets_pr_ts_pour_combattre_des_incendies__1000

Dans un village traditionnel, cette construction de bois avec les petits baquets empilés sous le toit sont également à la disposition des pompiers amateurs qui pourraient les remplir de l'eau d'un ruisseau tout proche.

Cette lanterne de papier devant un temple recouverte de son imperméable lanterne_imperm_abilis_e__1000 et le porte parapluie à la conception épurée me ravissent aussi.

simplissime_porte_parapluie__1000

Je m'attarde toujours devant les maisons de constructions traditionnelles, secrètes et magnifiques de simplicité. Leurs stores de bambous et autres claustras occultantes me rappellent que la notion d'intimité n'a pas le même contenu pour tous. Au Japon, l'intérieur d'une maison est très privé. On préfère inviter ses relations au restaurant et les loger à l'hôtel plutôt que de les convier, comme on dit en France "en toute simplicité" à partager l'intimité de la famille.     kyoto_2__1000     2_maisons_modernes_traditionnelles_1000 L'entrée dans les maisons se fait toujours de la même façon : on retire ses chaussures. Invariablement, on trouve, à disposition des visiteurs, une série de "slippers" plus ou moins décoratifs qu'on est prié d'enfiler. Se retrouver, habillée un peu chic avec de telles choses aux pieds est... une expérience intéressante... Cela vous ruine toute élégance dans l'instant.

entr_e_normalement_japonaise__1000

 

 

slippers  slippers_2

Quand aux slippers spéciaux pour les toilettes, en plastique avec souvent de petits dessins distincts pour les hommes ou les femmes, il arrive à tous les occidentaux de se tromper et de se retrouver à un moment dans le jardin avec les slippers de toilettes ou aux toilettes avec ceux de la maison. 250px_JapaneseToiletSlippers

Je suis touchée par cette modeste fontaine dans une entrée familiale, cette cape végétale qui, il y a longtemps, se mettait sur les épaules pour se protéger de la pluie ou cette simple lanterne dans la rue d'un vieux village.

jardin_priv__1000  imperm_able_de_paille__1000   lanternes_dans_village_traditionnel__1000 

Au plaisir des rencontres, celle de ces deux japonaises. Très heureuses que je les félicite pour l'élégance de leur kimono, j'ai pu faire un gros plan sur leur obi, cette large ceinture nouée dans le dos. En observant celle qui est un peu de profil, on comprend qu'un certain nombre de ceintures serrent la taille sous le obi décoratif. obis_1000dames_en_ville_1000les_2_sacs___mains_1000

Les 3 femmes portent des manteaux de ville assortis à leurs kimonos traditionnels.Comme pour les 2 autres habillées en moderne, j'ai remarqué qu'elles ont souvent 2 sacs à mains : un sac de shopping et un petit sac habillé. On peut noter la même allure générale de ces 2 groupes de femmes.

A partir d'un certain âge, les femmes japonaises s'habillent en gris souris...en toute modestie... On est loin des  couleurs flashies des maikos de 25 ans ! getas_de_maiko 

Une pause à Hiroshima, très haut lieu de culpabilisation mondiale. Hiroshima_1000 Le dôme de la bombe, comme on l'appelle maintenant, seul bâtiment resté debout donne vraiment la chair de poule avec ses poutres métalliques vrillées et les piles de décombres laissés tels quels au pied des déchirures béantes des murs...

En face d'Hiroshima, l'île de Miyajima est célèbre avec son torii (portique rouge shinto ) planté dans la mer. Trésor de l'humanité, cette île est un sanctuaire. Totalement sacrée, il y est interdit d'y naître et d'y mourir... les habitants doivent se débrouiller autrement ! En tout cas il n'y est pas interdit de faire des affaires et des photos-souvenirs comme dans tous les hauts lieux du monde.  Temple__le_Miyajima__1000  torii_1000Temple__le_Miyajima__2_1000

 

 

 

 

 Le jour de notre visite, la marée était basse et il pleuvait, mais celà n'empêchait pas la horde des touristes ni le mariage shinto qui se déroulait dans le temple vermillon. Je n'ai pas raté la séance de photo officielle avec les kimonos de fête. Au Japon, les mariées portent 3 tenues différentes. D'abord comme ici, cérémonie au temple shinto dans le magnifique kimono blanc avec cette coiffe si caractéristique. Puis, pour le déjeuner, une robe de mariée moderne. Dans la partie dansante de la réception, la mariée porte alors une robe de coktail.

mariage_shinto_1000  mariage_shinto__2_1000

hhhh_1000

 

Retour dans les villes japonaises.

Les yeux toujours équarquillés, je suis très amateure des plaques d'égouts, de points d'eau pour les pompiers ou autres repaires citadins en couleurs. J'en ai carrément toute une collection : plaque_incendie_sur_le_trottoir__1000

plaque_sur_le_trottoir__2__1000plaque_eau_sur_le_trottoir__1000  plaque_eau_sur_le_trottoir_3__1000 

plaque_incendie__2_sur_le_trottoir__1000plaque_incendie__3_sur_le_trottoir__1000    plaque_sur_le_trottoir__1000

Sur le sol il y a aussi des interdictions comme celle de rouler en vélo dans certains sens de rues. trottoir_interdit_aux_v_los__1000  chemin_pour_aveugles_1000 Les aveugles ont leur chemin complètement balisés par ce tapis de picots jaunes en relief qu'on trouve partout dans les centres villes.

 La chose la plus surprenante quand on se promène est l'implication privée des riverains dans la décoration des trottoirs. plantes_de_rue_m_me_pas_vol_es__1000Oui, ces collections de plantes et d'objets sont réellement au bord du trottoir et jamais vendalisées ou volées... Japon paisible...installation_trottoir_m_me_pas_vol_e__1000coquelicots_1000

 

 

 

  

Les seuls vandales que l'on craint, ce sont les corbeaux géants. Il y en a vraiment beaucoup. A Kyoto, cela donne parfois un petit air du film " les oiseaux". Pas chassés pendant des sciècles comme en France pour leur noirceur qui portait malheur, ces grands corbeaux survivent très bien dans les villes modernes, même si maintenant on recouvre les poubelles de filets multicolores pour les empêcher de les fouiller. Contrairement à ce que montre la photo, il est interdit de les nourrir et les municipalités font tout ce qu'elles peuvent pour les limiter.

corbeaux_de_Kyoto1902_filet_vert_10001_filet_jaune_1000

 

 

 

 

 

coussins_publics_sur_un_ban__1000Pendant plusieurs jours d'affilé, j'ai pu constater que ces coussins restaient bien sur ce banc à la disposition des promeneurs et non oubliés par quelque distrait. Certains accessoires de travaux publics m'ont étonnée pour leur approche enfantine des consignes de sécurité.

_l_ments_plastiques_dans_travaux_publics__1000

sur_la_porte_d_un_train__1000

On voit le même clin d'oeil enfantin avec le sticker Hello Kitty pour les consignes de sécurité dans le métro de Tokyo ou cette affiche sympa dans une gare demandant de signaler aux gentils policiers tout ce qui peut sembler suspect. Au Japon, l'imagerie générale des indications graphiques pour le public, dans la rue et ailleurs, donne souvent l' impression d'être en plein manga.

 

affiche_police__1000

 

 

 

 

 

.................................................................................................................................................................................

Une fois les yeux rivés sur le sol, une autre à regarder en l'air. je suis toujours aussi fascinée par le dessin des fils de tel et d'électricité.Ciel_surlign__1000 C'est un peu comme si, sur la grande peinture qu'est le paysage, on avait pas gommé les coups de crayon du croquis d'origine.

 

 

 

 

croisements__lectriques_1000 rue_1000 Je l'ai déjà noté en 2008, mais je ne peux pas m'empêcher d'en remettre une louche.

 

 

 

 

La ville c'est aussi cette maison en construction dans un espace si réduit.

maison_en_construction__1000

Je note les fenêtres des 2 maisons latérales qui vont s'ouvrir désormais sur celles, à 50 cm, de leurs nouveaux voisins.

 

 

............................................................................................................................................................................. 

L'extérieur, l'entrée des appartements ressemblent le plus souvent à un poste technique avec des compteurs divers et la porte métallique, solide comme une porte de coffre-fort, certainement très efficace dans les tremblements de terre. Ici, il y a même les machines à laver que les logements trop exigus ne peuvent contenir.entr_es_apparts__1000 Pour moi tout ce métal me glace : çà manque un peu de déco chaleureuse.

..............................................................................................................................................................................

Le parking énigmatique... Pas assez de places pour prévoir la circulation intérieure.

parking__ningmatique__10000

Au Japon on prend en compte le fait qu'on fait partie de la société. On est loin du "chacun pour soi". Sur la photo, les 2 places vides de ce parking d'une école (immeuble de 4 étages), seront occupées à un moment. Quand les voitures rouges voudront partir, leurs conducteurs iront simplement à la recherche du propriétaire de la voiture qui les gêne. personne ne va râler pour cette perte de temps : Japon tranquille !

...................................................................................................................................................................................

Et puis un jour, alors que j'étais dans une maison au milieu d'une discussion, j'ai entendu dehors des tambours qui résonnaient de plus en plus fort. Je suis sortie, comme en urgence, dans la rue pour voir ce qui se passait. Sur le trottoir d'en face, une procession de 10 moines marchaient en scandant "réveillez votre coeur". R_veillez_votre_coeur__1000 Aucuns des japonais de mon entourage n'avait entendu cet appel pourtant assourdissant. J'ai aimé ces tambours d'éveil.

  

Je ne veux pas oublier d'évoquer le "franponais". Il s'agit de cette façon japonaise d'utiliser la langue française. On trouve partout des enseignes ou autres inscriptions qui sont sensées donner une touche chic et élégante...

 

N'hésitez pas à cliquer particulièrement sur ces photos pour les agrandir.

 

J'ai rencontré plusieurs fois le "comme çà", qui plait beaucoup.

La façon bizarre d'isoler le B des mots baguette et bouquet annonce une boulangerie fleurie et non une "aguette" et un "ouquet"

Parfois, il y a un mélange avec l'anglais comme le coiffeur n°1. Le club "le monde des only you" est pas mal non plus.

" Hair-ange" est bien aussi pour un coiffeur céleste.

"Epi-ciel" ou "soyez un gourmet dans votre vie" annonce simplement une supérette.

Quand à courrier avec un seul R, ce n'est pas la poste. Je ne vois pas le rapport avec les vêtements pour femmes d'un âge certain.

non_ce_n_est_pas_la_poste_1000

 

 

  coiffeur_c_leste__1000Pub_grand_magasin_1000Premier_coiffeur_1000Comme____bis_1000Boulangerie_1000

 

Epicerie_c_leste_1000

 

 

 

 

Le_monde_des_bars_1000

 

 

 

Patisseries_pour_les_g_teux__1000 "les gateux de les trarcie de Ma" ( les gâteaux de la terrasse de Ma) avec le choux à la crème à 80 centimes me fait plus que sourire.  

Toi_et_moi__1000  Tout_un_roman_1000   Paris_en_Angleterre__1000  Autour de la mode, là, il y a des merveilles, plus ou moins confuses, pour évoquer la haute couture parisienne qui fait tant rêver.

"Old England Paris" m'a laissée très perplexe devant un magasin de vêtements classiques bon genre.

Kawai_1000 vraiment__1000D_claration__1000

 

 

 

 

 

;................................................................................................................................................................................

En France, on croit souvent que le Japon c'est "zen et dépouillé" : erreur !

je vais vous faire partager une série de photos d'accumulations comme je les aime. accumulation_7__850

Les porte-monaie se déclinent à l'infini depuis celui qui contient une seule pièce à celui grande contenance pour fan des pièces jaunes.

Les seaux, arrosoirs et autres bassines de plastique stokés par les survivants pour entretenir les tombes.

les magnifiques tonneaux de saké offerts aux temples par les dévots. accumulation_10__1000

accumulation_9_1000

 

 

 

 

toriiCette accumulation de toriis rouges à l'entrée de certains temples.... j'ai entendu des touristes avancer à l'intérieur de ce tunnel de portiques vermillons en parlant de la sérénité de ce passage avec toutes les prières inscrites sur les poteaux... en fait, ces portiques sont les offrandes de "donateurs" et les inscriptions ne sont pas vraiment sacrées puisqu'il s'agit des noms de ces généreuses personnes.

En vrac, diverses accumulations.

Dans une vitrine, un assortiment magnifique d'objets coupants.

Dans les temples, on peut acheter ces ex-votos, petites plaquettes de bois illustrées de l'image d'un dieu. Au dos, les dévots inscrivent le voeux qu'ils désirent suivant le dieu invoqué. Quand le voeux s'est réalisé, ils reviennent au temple déposer la plaquette en remerciement.

La troisième photo montre une accumulation de ballons divers offerts dans un temple spécialisé dans les compétitions sportives. Ces opérations magiques existent de fait depuis toujours et dans toutes les civilisations.coupants_dans_la_vitrine__1000IMGP5882

accumulation_11__1000

 

 

accumulation_16__1000

 

 

 

La dernière photo de l'extérieur d'une petite épicerie démontre que le magasin est vraiment petit et ne peut contenir les emballages des produits : ok. Mais on voit aussi que les japonais ne sont pas tous dans le zen et peuvent être aussi "bordéliques" que certains occidentaux.

 

J'accumule aussi, par exemple, les photos avec du bleu. J'ai remarqué l'abondance du plastique bleu. Par extension la couleur bleue m'a aussi sauté aux yeux. Elle est présente partout depuis la simple poubelle à la bâche qui protège la construction d'un immeuble en passant par les magnifiques tuiles bleues sur certains toits jusqu'à la lumière bleue sur les méduses d'un aquarium.

3_plastique_bleu_1000

 

linge___s_cher_1000m_duses_2__10003_toit_bleu_10005_plastique_bleu_10004_immeuble_bache_bleue_10004_toit_bleu10001_plastique_bleu_1000

 

........................................ 

Il y aussi par contraste les accumulations dans les éléments naturels. Qu'il s'agisse de pins au rythme vertical ou la façon horizontale de stoker des bâtons le long des maisons. J'ai été surprise par la solution inversée, du haut vers le sol, pour faire des tuteurs à haricots.

accumulation_14__1000

 

__la_place_des_piquets_pour_petits_poids__1000

accumulation_13__1000

......................................................................................................................

Enfin, j'ai adoré les accumulations de vases dans une école d'ikébana. Rangés par genre, ils m'ont fascinée par leurs variétés : les vases découpés dans des bambous, ceux, souvent anciens, en bronze et les modernes, connotés 1950, également intéressants. Il manque bien sûr les vases faits par les céramistes. Précieux, ils ne sont pas rangés de la même façon.accumulation_1__1000accumulation_2__1000accumulation_4__1000

accumulation_3__1000

Parlons nourriture.

D'emblée j'adore la nourriture japonaise, sa présentation sublissime et sa très grande fraîcheur. Sujet trop vaste pour l'aborder de façon objective, je vais juste proposer ici des détails que j'ai glané ici et là. mon regard est totalement subjectif.

Ce resto-cube dans une gare propose 3 plats de base : les houdons, sortes de gros spagettis de soja, les ramels, les "nouilles", pâtes de soja chaudes ou froides dans d'énormes bols avec bouillons et divers accompagnements. Le curry avec du riz et plein de variétés de propositions autour est si commun que certains japonais pensent que c'est un plat traditionnel nippon.

Ces 3 plats entre 4 et 8 euros permetent de bien manger, pas cher et à toutes heures. Très bon plan pour les voyageurs.

restauration_rapide_dans_une_gare__1000

 

 

 

.............

 

Ces boites et flacons hight tech sur le fond jaune fluo contiennent ... du miel.

miels_1000

Il s'agit de toute une chaine de magasins. le miel est proposé toujours en mélange avec des fruits, de la fraise, des bananes ou autre association bizarre comme des algues. J'ai cru pour ma part qu'il s'agissait d'un magasin de cosmétiques.

 

 

 

Non, ce n'est pas une erreur, le prix de ces melons enrubannés est réellement de 55 euros pièce ! melons_pr_cieux__1000Rares et chers au Japon, ils font des cadeaux très appréciés. Pour ce faire, on achètera aussi bien sûr ( 8 à 15 euros) la boite de bois qui va contenir cette merveille.boites_bois_pour_offrir_les_melons_pr_cieux__1000

melons_1__1000  melons_a__1000

Voici, pour mes visiteurs japonais, le prix des melons que j'ai photographié cet été 2010 au marché de Fronton à côté de Toulouse. A savoir : 1 € équivaut à peu près à 120 yens.

 

Pour déguster ces tomates à la croque-en-sel ce sachet contient le sublime "sel de neige". Il s'agit d'un sel très précieux, à l'apparence du sucre glace, récolté dans une île au sud du Japon, dans la mer, sous les coraux. Exceptionnel, il figure dans le livre des records. On le déguste délicatement,en assaisonnement.

sel_de_corail__1000

................................................................................................................................................................................

A noter (c'est tellement commun qu'on en parle pas), qu'au Japon, il y a des distributeurs de boissons et de cigarettes absolument partout. pour ma consommation personnelle, j'aime pouvoir à tout moment acheter du thé vert, chaud, pour environ 100 yens (0,80 €) .chaud_ou_froid__500 Les étiquettes rouges sont pour les boissons chaudes et les bleues pour celles qui sont glacées.

............................................................................................................................................................................

Kitkat_au_th__vert Le kitkat au thé vert est également délicieux. La photo de son emballage ferait presque croire qu'il fait partie de la cérémonie du thé.

................................................................................................................................................................................

Au sujet de la "nourriture" internationale cette pub pour Mac Donald dans tous les trains avec la photo d'acteurs très célèbres du théâtre de kabuki.pub_mac_do__1000  Imaginons en France les pensionnaires de la comédie française faisant une pub pour ce fast food...

 ...........................................................................................................................................................................

La nature.

En avril, on est en pleine floraison des cerisiers. Sakura_1000C'est toujours, pour tous, le même émerveillement que le tapis des pétales roses sur le sol ne tarit pas.

P_tales_au_sol__1000

Fleurs_tricolores_1000

J'aime ces variétés de cerisiers aux fleurs de différents roses.

Dans une gare, cet ikébana avec une branche de cerisier rappelle qu'on est bien au Japon.

fleurs_printemps_dans_une_gare__1000

 

 

......................................................................................................................................................................................

Il est faux de dire que les fameux cerisiers du Japon ne font pas cerises.cerises_1000 Comme me l'a montré un maître d'ikébana, ils en produisent. Si on ne les voit pas, c'est seulement parce qu'elles ne se développent pas. Contempler les cerisiers en fleurs en méditant sur l'impermanence, la vie, la mort, est suffisant. Ils n'ont pas besoin de "rentabiliser" cette poésie printanière avec une récolte de fruits.

Au printemps, j'aime me promener dans les champs de thé. champ_de_th__1000  feuilles_de_th___1000  et observer les nouvelles feuilles d'un vert si tendre. Ce sont elles qui feront le macha, la poudre de thé vert pour la cérémonie du thé.

Au sujet de la nature, les habitants des campagnes font souvent leur propre récolte de ces champignons si goûteux dans la cuisine japonaise. Il leur suffit d'avoir ces morceaux de bois dans un coin du jardin. Avec la limite des 20 kg de bagage dans l'avion de retour, j'ai regretté de ne pas pouvoir acheter un de ces rondin pollennisé.IMGP5494

 

 

 ...............................................................................................................................................................................................................................................;.....................................................................

Enfin, voici plein de détails qui mis bout à bout racontent mon Japon du moment, en toute subjectivité bien sûr.

.....................................................................................................................................................................................................................................................................

...des trains et des bus décorés façon manga. Non, ils ne sont pas réservés aux enfants et participent aux lignes régulières.

  train_10001_bus__1000

 

 

 

............................................................................................................................................

..............................................................................................................

chien_port__1000 Au japon, il y a un loisir spécial : le portage de chien. Peut-être pour pallier à un certain manque d'enfants, le chien devient une sorte de poupée vivante qu'on porte dans les bras en permanence. Ce monsieur avec son chien déguisé à son image s'est promené devant nous dans un parc sans à aucun moment poser son "animal" sur ses pattes.

Bien sûr, des jouets

sacs_pour_enfants_comme_ceux_pour_promener_son_chien_1000

apprennent vite aux enfants à porter eux aussi leurs animaux dans des sacs à mains.

4_chat_japonais

Déguiser son chien ou son chat fait aussi partie des loisirs. Une visite dans un magasin de vêtements pour animaux est un moment hallucinant. Il ne manque que les maillots de bain pour poissons rouges.

 Les poissons, quand ils ne sont pas transformés en nourriture (succulente) se rencontrent aussi d'autres façons.  poisson_sourire_1000

 

Ce poisson sourire d'environ 50 cm accueille chaleureusement les visiteurs d'un aquarium.

Il est possible de se faire grignoter les peaux mortes par ces minuscules poissons dans des magasins spécialisés. Les gens, chatouillés par cette opération rient très fort. Moi, çà m'a fait fuir...poissons__1000

 

 

 

 ...............................................................................................................................................................................

Si je suis à l'aise avec les uns et les autres au Japon, il y a deux tabous que je ne peux absolument pas aborder, les sujets qui fâchent : le thon rouge et les baleines. paradoxe__cologique__1000On me dit que de toutes façons, il y a plein de baleines dans les océans. Là, je vois qu'on a pas les mêmes sources d'info. J'ai pris cette photo, complètement étonnée que Toyota utilise l'image de la baleine, en plus sur un 4 x 4 , pour dire "préservons la nature" !

L'argument de leur chair si délicieuse est inébranlable. Si j'ose parler de massacre, on me rétorque qu'en France, on tue des taureaux dans les corridas. Vu du Japon, la France ou l'Espagne c'est pareil.

 Autour des enfants, j'adore rencontrer ces puéricultrices qui promènent leur groupe de petits dans ces chariots collectifs. Evidemment, les bébés ont tous un chapeau de la même couleur, ce qui rajoute au plaisir de cette rencontre.promenade_cr_che_1000

 

..

 

................................................................................................................................................................................................................................................................................................................ 

  Que ce soit pour un chemin ou un ruisseau, le contôle de la nature est un en même temps un art et une nécessité. Les deux photos de gauche sont celles de petites rivières. A l'extrême gauche, une promenade à Kyoto, on a du mal à voir l'eau tellement elle est accompagnée de constructions en dur.

eau_1__1000chemin_balis__a__1000

 

......................................................................................................

.................................................................................................................................................................................

S'il y a une activité commune à toute l'humanité, c'est bien le balayage...Moi-même, j'adore balayer. C'est mon côté contemplatif. En même temps, je le vis comme une action de land art. Aussi, quand je suis au Japon, je me régale particulièrement d'observer leur goût exceptionnel pour cet art. balayage_2_1000balayage_3__1000balayage_4_1000

.....................

 

 

Ci-dessus, ces  photos montrent des bénévoles qui balaient les feuilles mortes dans les alentours de temples. Evidemment, on ne peut qu'admirer les accessoires naturels du balayeur de mousse. Les trois "artistes" du balai sont très consciencieux et c'est un vrai plaisir pour moi d'observer leur travail. balayage_5__1000balayage_collectif__1000

balayage__6_1000

 

 

 

 

J'ai rencontré un jour ce groupe de personnes âgées organisées en commando contre la saleté (très très relative) des rues. Plus loin, dans un parc, des chariots tout équipés attendaient l'énergie des pique-niqueurs. Les balais eux-mêmes sont superbes.

......................................................................................................................................................................................

Des haikus, cette forme poétique japonaise, sur des panneaux sous les pubs au-dessus de la tête des voyageurs dans des bus.  La boite sur pied sert à recueillir les aikus des voyageurs poètes...un délice que cet endroit inattendu pour lire de la poésie !boite_pour_haikus_dans_le_bus_1000Haikus_dans_le_bus_1000

 

 

 

 ..........................................................................................................................................................

.....................................................................................................

Puisque j'évoque des écrits, voici une pancarte, dans un parc qui demande de ne pas faire de mal aux arbres en arrachant des branches et une autre au graphisme parfait pour comprendre les heures d'ouverture d'un cabinet médical : le jeudi et le samedi après-midi c'est fermé. attention_aux_arbres__1000int_ressant_graphisme_heures_d_ouvertures__1000

 

 

 

 

...................................................................................................................................................................................

Le 5 mai au Japon, c'est la fête de Koi Nobori, le jour de la fête des enfants, garçons et filles. Mais les familles qui ont un ou plusieurs garçons dressent un grand mat à l'extérieur de leur maison. Ils y accrochent, flottant au vent, des kois (carpes) en tissus qui semblent nager dans le ciel au moindre souffle de vent.

La carpe noire représente le papa, la rouge la maman et celles d'autres couleurs le nombre de garçons vivant dans la maison.

Les banderolles multicolores rappellent les flots tumultueux de la rivière où, selon la légende une koi très courageuse qui voulait remonter le courant fut transformée en dragon volant par les dieux du Ciel.

  Koinobori_400

koi_nobori__400

 

Maintenant, on peut aussi admirer, sur des cables tirés entre deux montagnes, des milliers de kois volant dans le ciel.

Si on habite en appartement,Koi_nobori_1__800 on peut aussi sortir ses kois sur son balcon.

Evidemment, les enfants fabriquent aussi des miniatures.

koi_nobori__350

.....................................................................................................................................................................................

tressage__1000 Les propositions d'osier tressé pour faire des ikébana : superbes mais de plus en plus rares. La culture traditionnelle japonaise s'effacerait-elle peu à peu ?

 

 

 ...............................................................................................................................................................................

Les dames du petit resto de ramels, Ramels_shop__1000si semblables dans leur tablier bleu. Je note bien sûr le masque de papier pour ne pas transmettre son rhume aux clients.o

kyoto_bord_de_fen_tre_d_cor__barque__1000  Kyoto, dans le quartier des ryokans, ces vieilles auberges, la décoration intérieure d'une fenêtre avec une miniature de barque. Au bord d'une rivière, l'évocation était parfaite.

......................................................................................................................................................................

Je pourrai raconter encore et encore "mon Japon", bien sûr extrêmement subjectif. Je vais terminer pour cette fois-ci avec cette image convenue. Je l'ai prise depuis l'intérieur d'un pavillon de jardin. C'est exactement le Japon qui nous fait rêver depuis l'occident. Pourquoi pas ?

               fen_tre_sur_jardin_b___1000

.................................................................................................................................................................................

Rendez-vous pour une nouvelle immersion en tout émerveillement dans cette fabuleuse culture, lors d'un prochain voyage...

................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................

Japon : printemps 2008  .

Pour moi, il n'y a pas " des japonais", il y a des coups de coeurs, des rencontres passionnantes ou des apparitions fugaces dans la rue : je les aime dans leurs diversités.

une_mako__la_nuit____Kyoto_1000

Bien sûr, je commence par cette maiko croisée un soir à Kyoto. Pressée, elle allait travailler et semblait lasse d'être photographiée. Comme ces autres apprenties geishas croisées en fin d'après-midi, la perfection visuelle de ces femmes en kimono est un ravissement absolument hors du temps.geishas_de_Kyoto372 Jiuta_mai_par_une_geisha

Cette geisha, littéralement "personne d'art", qui danse montre bien la différence avec les maikos. Artiste accomplie, elle est plus élégante, moins fardée que les jeunes  apprenties.

 

.

 

grand_m_re__petite_fille_et_jouet_g_ant

 

Moins spectaculaires dans les détails mais très touchantes sont cette grand-mère et sa petite fille lors d'une fête. J'y ai senti le passage d'une féminité. Le jouet géant me raconte l'enfance qui s'attarde chez la jeune fille. Je note aussi leurs sacs assortis. Je suis fascinée par la diversité des sacs à mains des japonaises.Ici, on voit bien deux façons différentes de mettre le obi, cette large ceinture toujours magnifique. Celle de l'adolescente est surmontée de ce "bourrelet" vert qui marque son extrême jeunesse.

Yukatas_1000

 

Bouquet fleuri ! ces jeunes filles portent des yukatas d'été, version très allégée du kimomo.  Le obi, cette large ceinture, n'est plus aussi solennel qu'avec le kimono et se noue simplement dans le dos. C'est très agréable à porter dans la chaleur moite des étés japonais.

 

shopping___Tokyo_450

 

 

 

 

Dans une histoire de femmes, j'aime aussi cette mère et ses filles faisant du shopping à Tokyo.partout__consulter_son_t_l_phon_mobile

 

 

...et partout, bien sûr, consulter son téléphone.

dandies_500

 

Les costumes gris des employés connaissent plusieurs versions.

 

chaussettes_noires_et_talons_blancsJe ne résiste pas à rajouter ici cette photo de Claude Yoshizawa pour raconter ce look très répandu mais incroyable vu de France : des chaussettes noires avec des chaussures blanches à hauts talons .

 

....................

 

            1000

  J'aime cette image. Dans les jardins d'un temple traditionnel, des bénévoles balaient les feuilles mortes. Dans une conscience absolue du travail parfaitement assumé, pas une seule n'échappera à leur attention. Un des principes du jardin japonais : que l'impression soit celle de la nature primitive sans que l'on sente le travail des jardiniers. il est possible que, le balayage terminé, ils disposent cinq feuilles choisies pour leur beauté, dans "un coin élu et très rare"...

 

                                                                       Japon_ciel_graphique_1000  Les fils électriques, non enterrés pour cause de possibles tremblements de terre, dessinent une calligraphie très graphique dans le ciel des villages. Ces dessins ne sont pas composés volontairement, mais ces quadrillages électriques ont une présence très forte dans les rues. Le paysage urbain se propose comme un tableau dont on n'aurait pas effacé les grands coups de crayons du croquis initial. .

.

moine_japonais    Grand écart, donc similitude entre ces deux hommes japonais : le moine zen si concentré dans sa quête d'aumônes, et ce dandy également en totale concentration devant un distributeur d'argent, à côté d'une photocopieuse et de magazines tapageurs. dandy_japonais L'un, sur un pont en pleine ville de Kyoto, mais semblant loin du monde urbain, l'autre, reproductible à l'infini dans la consommation.

.

 

....................................................................................................................................................................................

.japonaise_390La japonaise dans ce magnifique kimono fleuri et ces lolitas stéréotypées sont aussi les mêmes. Que leurs "costumes" soient traditionnels ou très actuels, ils indiquent que ces femmes appartiennent à des communautés précises, au moins au moment où elles sont ainsi parées. Au japon, on aime bien faire partie d'un groupe social..Lolitas_japonaises_590

.

 

 

.....................................................................................................................................................................................

   pousses_de_foug_res___d_guster_au_printemps_1000   57_Okashi___351_400Autres extrêmes dans la nourriture japonaise entre les pousses de fougères* ramassées au printemps dans la nature et préparées de toutes sortes de façons  et la sophistication multicolore des gâteaux pour la cérémonie du thé dans leur boite de présentation. Cette boite, mini mallette de bois à plusieurs niveaux, est elle-même recouverte d'une autre boite de carton fin joliment décorée de dessins et calligraphies raffinés, laquelle est à son tour enveloppée d'un papier blanc satiné.

* Vous trouverez la façon de préparer les pousses de fougères et aussi les pousses de bambous fraîchement coupées à cette adresse :Bentos_1000

 http://takahashirizu.canalblog.com/archives/2012/01/13/23232751.html

 

 

bentoPendant un des entractes au théâtre de Kabuki, ces japonaises déjeunent avec ces boites bentos qui contiennent très joliment leur repas.  fin_d_entracte_au_Kabuki_800Dans un couloir du théâtre, ces femmes en kimonos s'attardent encore un peu devant les vitrines des petits restaurants. Les spectacles de Kabuki durant cinq heures, ils sont entrecoupés de pauses pour manger un peu. Même si le kabuki actuel est joué dans des théâtres à l'italienne, en souvenir du temps où les spectateurs se faisaient à manger sur place, la salle du spectacle reste allumée pendant toute la séance.

 

J'adore les spectacles de Kabuki. Ce sont des institutions, du vrai théâtre populaire. Sur scène, les musiciens accompagnent des drames rebondissants. Les acteurs, des hommes, jouent tous les rôles. Les costumes plutôt clinquants sont de pures merveilles, les décors spectaculaires et pleins de surprises. Des effets spéciaux provoquent rires et larmes des spectateurs. Japan_Kabuki_1000

Aux moments les plus intenses de l'histoire, des spectateurs se lèvent et crient le nom de l'acteur le plus virtuose. D'autres, pas d'accord, appellent  à leur tour Nakamura_Shido_acteur_Kabuki_450 un autre héros. Cette joute amplifie encore plus l'émotion. Cet art est finalement interactif même si on ne jette plus guère des petits papiers sur scène.

Le rideau de scène du Kabuki a traditionnellement ces rayures tricolores.rideau_de_Kabuki_800Rideau_de_sc_ne_publicitaire_au_kabuki_800

 

Avant la représentation, d'autres rideaux publicitaires, très raffinés, viennent rappeler les sponsors.   

                                      ..
;.
 

.les_nuits_de_ShinjukuTokyo : cette ville est totalement fascinante. Lors de ma première visite, je suis tombée directement dans sa débauche de lumières : à côté, Broadway m' a semblé dépouillé ! Le regard saturé des néons aux couleurs crues changeantes et tapageuses, toutes invitant  à consommer, je m'y suis promenée comme dans un cartoon géant aux personnages surgis de l'univers des mangas.Dimanche___Harajuku

Dans cette même ville, les autoroutes et la voie monorail qui fendent l'espace à hauteur d'immeubles  me racontent la grande rigueur zen des jardins secs aux graviers ratissés : ce sont bien les mêmes lignes monorail_Yurikamone___Tokyodans le monochrome gris du ciment dont ils sont faits. J'y reconnais aussi les grands plis des hakamas, ces larges pantalons-jupes que portent les hommes avec leur kimono de cérémonie.

 

 

 

            man_hakamaryogenA_Un                                                               

 

 

 

 

 ....................................................................................................................................................................................

Ah les groupes au Japon ! Ici,devant l'enceinte du palais impérial à Tokyo. Ils sont toujours conduits par une jeune fille en tailleur strict. Point de ralliement elle agite un petit drapeau de reconnaissance. Le moment de la photo sur un gradinage prévu à cet effet, est absolument incontournable.                                                                 photo_devant_le_palis_imp_rial_de_Tokyo

groupe_bleu

 

Les mêmes touristes : visite d'un temple sous la pluie. Le parapluie bleu signe encore leur appartenance à ce groupe.

Les japonais ont un grand sens du parapluie, peut-être venu des traditionnelles ombrelles de papier huilé. S'il se met à pleuvoir, dans l'instant les rues se décorent d'une multitude de ces corolles gracieuses qui éclosent comme des fleurs de printemps.  : c'est très spectaculaire !

 

fous_de_pachinko

 

Les fous de pachinko : autre point incontournable de la société japonaise. Dans ce jeu super bruyant il s'agit d'enfourner des billes de métal dans des machines. S'immerger dans ces temples du loisir est une expérience hallucinante ! D'abord, on est pris dans un vacarme incroyable où la puissance de la musique d'ambiance se plaque sur la cacophonie dissonante des robots engloutisseurs de métal. Lieu d'une effroyable solitude où toute communication est impossible et non souhaitée.  C'est ce qui s'appelle "se vider la tête"...

.. 

Vues de la rue, les maisons sont très fermées : " au royaume des ombres et des secrets". Pour des occidentaux habitués aux larges baies vitrées, ces façades borgnes sont presque oppressantes. De l'intérieur, on s'aperçoit que les stores de bambous n'empêchent pas plus la vision du monde extérieur que les rideaux de tissus légers de nos fenêtres. ombres_et_secrets_1000

 

 

 

 

fen_tres_contre_fen_tres_1000 Dans ce petit pays aux 150 millions d'habitants, le terrain est rare et cher. Les maisons et immeubles ne sont pas mitoyens par sécurité en cas de tremblements de terre, çà, je l'ai compris. Mais ma question reste : "pourquoi mettent-ils des fenêtres qui s'ouvrent à 50 cm du mur ou mêmes des fenêtres des voisins ?"   

J'ai pris cette photo aussi pour les couettes qu'on aèrent au balcon. Dès qu'il y a un rayon de soleil, on ventile sa literie. Ces grands drapeaux aux imprimés variés apportent visuellement du moelleux au béton des immeubles. Les longues barres horizontales devant les fenêtres sont l'équivalent de notre fil à linge où on enfile les manches des vêtements qui sèchent au lieu de les fixer avec des pinces à linge.

chambre_et_salle___manger__japonaisesIntérieur traditionnel. Au premier plan, le couchage, puis la pièce de réception qui s'ouvre sur le jardin. Celui-ci est lui aussi organisé de façon conventionnelle. Voici un exemple qui en montre cependant l'adaptation au cadre urbain et au confort occidental avec ses fauteuils de terrasses.  jardin_priv__1000                                                      

 

 

 

.cherry_blossom_1000

Le cerisier en fleurs est l'emblème national. C'est vrai que c'est une merveille de contempler leur floraison chaque printemps. Lp_tales_de_fleurs_de_cerisiers_1000'extrême légèreté des pétales qui volettent gracieusement avant de se déposer sur le sol est un grand moment poétique.

 

.cerisier_sauvage_1000..........................................                              

Ce cerisier sauvage est sans doute aussi vieux que celui d'un jardin de l'empereur sur la photo au-dessusJapon_cerisier_2000_ans__en_fleurs_1000, mais pas aussi vénérable que ce cerisier de 2000 ans sur la photo de droite.

 

  

..........................

Photographes_de_l_Hanami__500Les photographes de l'Hanami s'en donnent à coeur-joie ! Le pique-nique sous les cerisiers  est aussi un moment incontournable qui déplace tout le Japon dans les parcs et campagnes.pique_nique_sous_les_cerisiers_en_fleurs_333   

 

 

 

 

 

fleurs_de_cerisiers_en_plastique_1000                        rue_de_Nagoya_au_printemps_1000

 

 

 

Dans les rues de Nagoya "Cherry blossom" se découvre de 2 façons. L'une est somptueuse sous cette voûte rose, tandis que dans un quartier moins chanceux, on accroche des branches de plastique pour cette grande fête de la nature. Comme partout, le printemps provoque aussi des allergies aux pollens. Les japonais ont l'extrême courtoisie de porter des masques de papier quand ils se sentent contagieux de quelque chose.

....................................................................................................................................................................................;

arbre_dieu_1000

Ces superbes "décorations" shintoïstes n'indiquent pas un arbre sacré comme je l'ai d'abord cru, mais la divinité de ce même arbre.puit_dieu_1000 Nous avons le même propos pour ce puits qui contient la précieuse eau-dieu.

 

 

 

Ecole_maternelle_boudhiste

 

 

J'ai bien aimé , devant une école maternelle privée, ce panneau illustré d'un Bouddha enfantin enseignant sa grande sagesse à d'adorables petits animaux : tout un symbole !  .D_mon

 

 

 

 

Dans la même religion boudhiste, je me suis étonnée du grand respect, de la dévotion dont faisaient preuve des passants  pour ce "démon". En fait, c'est un grand maître absolument réalisé qui a choisi de revenir sur Terre pour faire évoluer l'humanité. Mais au lieu de prendre l'apparence d'un grand sage ou autre saint, il a délibéremment choisi de s'incarner en un être démoniaque. Ici, les épreuves terribles qu'il infligeait libéraient ses "victimes" en les amenant à leur propre réalisation. 

...........................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................;;

Dans le Japon actuel, j'ai trouvé une nouvelle interprétation des visages fardés de blanc des maikos.Girls_700 Ces jeunes filles ont plaqué sur leur visage un bronzage oranger aussi radical que  le maquillage immaculé des apprenties geishas. Là encore, ces deux copines ont un look semblable : toujours la notion de groupe.

 

................................................................................................................................................................................... 

Bonheurs d'enfants :
;
;
une_pluie_de_p_tales_de_fleurs_de_cerisier  Des petits en promenade dans un parc avec la maitresse pour admirer les cerisiers en fleurs. Joie sous une pluie de pétales roses.                           

enfants_en_uniformes__cole_maternelle  Enfants en uniforme dans une école maternelle au Japon : c'est absolument ravissant !

le_signe_clef_pour_les_photosDès qu'ils posent pour une photo, les enfants et adolescents font ce V de victoire. Ce signe est toujours au minimum souriant et le plus souvent accompagné d'éclats de rire : que du bonheur !

Enfants endimanchés à la sortie d'une cérémonie. Comme partout dans le monde : grimaces et ennui.

sortie_d_un_temple

 

 

 

 

 

 

                                                                 Retour à l'accueil .

 

mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon,mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon,mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japin, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon,

 

 

 

 

 

 

 

 

mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon,mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon,mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japin, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon,

 

 

mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon,mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon,mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japin, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon,

 

 

 

 

 

 

 

 

mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon,mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon,mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japin, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon,

 

 

 

 

 

 

mercedes pujol japon

 

mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon,

 

 

 

 

 

mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon,

 

 

mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon,

 

 

 

mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon,

 

 

 

mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon,

 

 

 

................................................................................................................................................................................................

Mercedes pujol, japon, mercedes pujol, japon, mercedes pujol, japon, mercedes pujol japon,

mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon,

mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon,

.

.

.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon,

 

 

 

mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon,

 

 

 

 

 

 

.....................................................................................................................................................................................................................

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon,mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon,mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japin, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon,

 

 

 

, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon, mercedes pujol japon,