Je suis, parait-il, l'émerveillement personnifié. J'ai les yeux en permanence écarquillés devant la perfection et la diversité du monde.

 1 - Les humains

2 - Les fleursUn_monde

3 - J'ai une sensibilité particulière pour les arbres

4 - ... bref tout le végétal, la nature

5-  Le quotidien

6 - " çà m'amuse"

 

 Les humains

Avec ma sensibilité spéciale autour du Japon, j'ai été très émue, en mars 2011 après la catastrophe au Japon, de découvrir cette photo. L'Empereur et L'Impératrice courbés devant un couple de rescapés du tsunami. Pas du tout dans les médias, on ne les voit jamais. Leur présence dans cet asile improvisé dans une salle des sports m'a beaucoup touchée. Pour moi, occidentale, c'est aussi irréel que si Blanche Neige venait consoler les victimes d'une guerre (au choix malheureusement).                 

                       Empereur et impératrice du Japon mars 2011 

En 2010, la députée italienne Licia Ronzulli avait étonné le monde politique et au-delà en travaillant au parlement avec son bébé qu'elle allaitait.

            Députée italienne L Ronzulli 09 10 Députée européenne italienne Licia Ronzulli Photo 2012 Reuters

La voici en 2012 avec sa petite fille. Cette seconde photo élargie avec ses voisins hommes donne encore plus de force à sa place de mère dans la société. Je ne connais pas ses tendances politiques, mais je pense qu'elle ne doit pas voter d'une façon abstraite avec un enfant dans les bras. En tout cas, sur cette photo elle semble seule avec sa fille à voter quelque chose qui ne concerne pas ses collègues hommes.

L'homme la tête dans les nuages (photo Alverado) ou celui qui court vers une lune immense (photo Reuters) ont pour moi une dimension onirique forte. Vers l'accès à une autre dimension à travers l'imaginaire ?

         dans les nuages photo Alverado  running to the moon photo Reuters

Comme ces enfants qui s'éclatent sur l'eau dans une bulle, j'aime m'affranchir des limites supposées de mon corps. Je n'ai pas besoin des pseudos intructions de Superman pour m'envoler.

            marcher sur l'eau les instructions de superman

 Pendant la révolution tunisienne (photo Fred Dufour), cet homme qui tire avec son pain transformé en arme montre pour moi la dérision de la guerre. Peu de temps après en Lybie (photo A Sirte), il y a comme une incongruité de ce guitariste qui joue pendant un combat à armes bien réelles. Bravo les artistes.

          Dérision face à la guerre Tunisie 2011 photo Fred Dufour incongruité le musicien pendant le combat Lybie 2011 photo A Sirte

Pendant ce temps, toujours impeccable dans son tailleur rose, la Reine d'Angleterre (encore elle) en voyage officiel en Australie nous la joue presque peuple "Moi aussi je peux m'assoir sur la banquette d'un train".   

                           Queen Elisabeth en rose 2011 Melbourn photo Sipa        

 

Les fleurs

Je ne sais plus si je l'ai lu un jour, il y a très longtemps, ou si je me le suis raconté, mais j'aime à penser que les fleurs sont le rêve des plantes. La richesse extraordinaire de leurs formes, couleurs et parfums en serait l'expression onirique. Leur extrême fragilité raconte l'éphémère des rêves... Pivoine_V_Demont_900

arton2153

Cette étrange grappe aux fleurs timides semble en pleine introspection. Ses boutons rosissants comme des enfants un peu apeurés de se montrer pour la première fois en spectacle vont-ils finalement oser des couleurs plus précises et s'ouvrir au soleil ou garder cette humilité subtile ?

La Pivoine très couture de la photo de V Delmont nous raconte le contraire. Ce froissement soyeux d'une sublime robe d'apparat découvre un soleil-bijou en or ciselé: luxe et volupté.

Cette plante grasse en forme d'artichaud aux feuilles savamment déclinées s'organise comme un origami japonais :  c'est tout simplement somptueux.rosace1

Cette autre plante tropicale en éventails roses est "très couture". La nature a de ces élégances ! hibiscus_lanterne_japonaise                                    thumb_02d369418722a8b37683992bfa4d2d65                                                           Cet Hibiscus dit "lanterne japonaise" balance son raffinement au moindre souffle de vent...kalanthyr1

Tandis que ce Kalanthyr oranger joue au papillon posé un instant sur le sable.                                                   

 ............................................................................................................................................

J'ai une sensibilité particulière pour les arbres...

Je me fonds dans la beauté déployée de cet arbre en majestémagnificience

tandis que les arbres amoureux s'enlacent et s'unissent pour toujours.arbres_amoureux

Cambodge_2Que dire des étreintes fatales des arbres cambodgiens au milieu des temples ? Curieusement, ici les arbres semblent inversés. Au lieu de s'élancer depuis les profondeurs de la terre, ils donnent l'impression d'être tombés directement du ciel en dégoulinant avec leurs veines tentaculaires dans les entrailles de la terre. A leur façon, peut-être sauvent-ils les temples de pierres en leur injectant leur sève ? Quelle est la vérité de cet échange contre-nature ? Celle qu'on a envie de se raconter.

 Jesous_le_ciel__toil_ ne résiste pas à l'appel de ce lit forestier...à vos rêves, prêts ? Partez !

l_arbre_ma_tre

"Comme çà, au milieu d'une forêt, soudain je me suis retrouvée devant l'arbre maître. Magistral, il s'imposa de lui-même. Les autres arbres, déférents, formaient sa cour. Longtemps, je suis restée habitée par sa puissance paisible. Aujourd'hui encore, sa seule invocation me guérit toujours de quelque chose".

  

... bref, tout le végétal : la nature. Les bambous ne sont pas des arbres, mais des herbes. En Inde, des échaffaudages en bambous sur des chantier d'immeubles m'ont laissée pantoise... Mais oui, c'est très solide !

               Echaffaudage de bambous Inde 2011

 

L'étonnante Chine mérite un chapitre à elle toute seule.

Encore une fois, on a du mal à en croire nos yeux. 

Oui, ce sont 2 escaliers. Le personnage, si tranquille dans sa tenue de promeneur, rajoute à notre confusion visuelle. Il y a des rampes, mais plus que des escaliers très raides, ici il s'agit plutôt d'alpinisme aménagé.

                     trop raide 

Ces 2 photos suivantes (A Tezenas et Reuters) sont entre l'émerveillement et la peur.

Ce groupe, stoïque pour la photo devant le bâtiment officiel cassé par un tremblement de terre me parle de l'indifférence des foules. Quand à cette marée humaine sur la muraille de Chine, j'en reste hallucinée. C'est vraiment possible de vivre çà ?

    Chine tourisme catastrophe photo A Tezenas touristes chinois en Chine photo Reuters 

 

J'aime cette photo incroyable prise au Guatemala après une tempête. Le trou énorme qui s'est formé a pour moi une grande puissance imaginaire. Cette bouche béante a déjà englouti une route et des bâtiments. On sent que ce gouffre communique avec les mondes souterrains. C'est un passage entre les vivants et les morts. Et après, que va-t-il se passer ? Va-t-on essayer de remblayer ce trou ? Est-ce un trou noir qui va s'étendre en absorbant petit à petit toute la zone, la ville, le pays, le monde ?

                 trou géant par la tempête au guatemala  

 Quelque fois la nature, magnifique, a l'air fausse. Cet arc en ciel sur ciel rose, kitchissisme, a bien existé quelques minutes, quelque part.

                 vrai arc en ciel qui ne fait pas vrai

Cette peinture (anonyme) d'une île qui est en fait le dos d'un poisson me fait beaucoup rêver. Ce poisson qui remplit ce lac... Quel mystère...       

    Une île

Ce pur rêve d'un certain Worth me fascine aussi beaucoup. Une histoire d'impossible... On est dans l'irrationnel total avec cette falaise d'Etretat en plein mirage. Tout semble si tranquille. En même temps cette incroyable cathédrale va s'écrouler d'un instant à l'autre. Je marche complètement dans cette vision. 

     pur rêve

              ....................................................................................................................................................................................................................................................................................4  Le quotidien

Il y a, entre autres, quelque chose qui me ravit au quotidien comme dans mes voyages, c'est le linge qui sèche au soleil.

Ces étendards multicolores qui flottent au vent offrent une décoration chamarrée et éphémère sur les lieux de vie des habitants du monde entier. Enfin, presque partout car je ne me rappelle pas en avoir vu aux USA où règnent le sèche linge et autres appareils électriques qui standardisent le quotidien. Ce dessin des sèche-linge suspendus sur des fils me fait bien sourire._seche_linge_les_faux_amis_

Cette photo anonyme d'une ruelle décorée par les bannières du linge qui sèche est la plus belle que j'ai pu trouver sur internet. Elle me raconte la vie d'une communauté paisible qui se partage l'espace commun de la rue.magnifique_ruelle_aux_banni_res_assorties_1000 Tout le monde doit être d'accord pour occuper l'espace de cette façon. Je note aussi qu'il s'agit d'une ruelle sans voitures.

 

 

En Italie aussi on sèche son linge sur la rue,Italie_fils___linge_avec_poulies mais le système des poulies est ici très au point. Cette façon d'afficher son linge comme des oriflammes me fascine totalement, peut-être parce que je n'en serai pas capable.

Quand le linge sèche en banderoles décoratives linge___s_cher_au_Cap_vert_Photo_S_Le_Bozecdans des paysages grandioses comme ici dans les Andes avec la photo de S. Le Bozec, il rappelle la présence humaine dans une touchante familiarité.Singapour_linge_qui_seche

 

...ce qui n'est pas du tout le cas à Singapour où ces chinois ont dû inventer ces perches incroyables pour faire sécher leur linge en plein ciel.

 

 

linge___s_cher_en_Palestine

Ces palestiniens en guerre, terrés dans leurs abris, font ce qu'ils peuvent. On pourrait même croire que leur lessive les protège de quelques tirs possibles.

 

 

Au fin fond du Brésil, avec la photo de L. Passamonti, c'est tout le paysage qui se recouvre d'un tapis multicolore.S_cher_la_lessive_Br_sil_photo_L_Passamonti

En Inde, on utilise toutes les propositions de la nature pour étendre sa lessive au soleil. Linge_qui_seche_a_la_pause_de_midi

Je me suis toujours étonnée que le linge mouillé et propre ne soit pas sali de nouveau en le posant ainsi par terre. Quand il est sur des buissons plus ou moins épineux, ma surprise est aussi qu'il ne s'abîme pas.

 sechage_linge_Inde

 

J'aime aussi voir, chez un céramiste japonais que je connais, 153_lavage_et_s_chage_des_gants_utilis_s_pour_la_cuisson_des_c_ramiques_1000les dizaines de gants de coton blanc utilisés lors de la semaine de cuisson dans le four anagama, offrir leur blancheur retrouvée au vent et au soleil.

 ............................

Au sujet du japon, j'ai évidemment observé les façons de sécher les lessives.  Au lieu du fil à linge qu'on trouve en Europe, ils ont des perches ou des bambous sur lesquels ils enfilent les manches des vêtements. linge___s_cher_a_1000

 

Celà prend de la place, mais le séchage final est impeccable, sans aucun pli.

Ils utilisent aussi beaucoup le porte-manteau qui donne de bons résultats. petite_lingerie_traditionnelle__1000

 

Le très quotidien séchage des futons les jours de soleil m'émerveille beaucoup. Aux balcons des immeubles, ils sont accrochés avec des pinces à linge géantes.linge___s_cher_b1000

 

 

 

L'intérieur des maisons étant réduit, parfois ils n'ont pas la place pour intégrer un lave-linge. entr_es_apparts__1000

 linge___s_cher_1000Sur cette dernière photo, on a construit spécialement une structure extérieure pour cette opération.

 

 

Ce linge qui flotte au vent au bord de la mer _ile_tudy_france_ me rappelle que sur une île en Bretagne on m'avait parlé de torchons oubliés par des vacanciers qui n'avaient jamais pu sécher à cause du crachin permanent. Ils avaient fini par moisir sur leur fil....

.....................................................................................................................................................................

Encore un peu d'Italie pour mon plaisir de collectionneuse : ici, Venise.   

  Italie   Venise    

 "çà m'amuse"

La galerie de Mr Serk, artiste contemporain, à Brest en avril 2012. A la veille des élections présidentielles, il avait recouvert tous les panneaux des candidats de propositions différentes.

galerie de monsieurSERK Brest avril 2012

 Les 20 choses qui n'arrivent que dans les films américains

1. Dans une maison hantée, les femmes recherchent l'origine des bruits étranges en portant leurs plus beaux sous-vêtements.

                     femme dans une maison hantée 1

2. Pourchassé dans une ville, vous aurez toujours la chance de pouvoir vous dissimuler au milieu d'un défilé de la Saint Patrick, n'importe quel jour de l'année.

    Défilé St Patrick 1  défilé st Patrick
                                  

3. Tous les lits ont des draps spéciaux qui s'arrêtent au niveau des aisselles de la femme mais seulement au niveau de la taille de l'homme allongé à ses côtés. Voir James Bond en parfait exemple ci-dessous.

                007 le drap à 2 hauteurs                                               
4- N'importe qui peut facilement faire décoller un avion, pourvu qu'il y ait quelqu'un dans la tour de contrôle pour lui donner l'autorisation de partir.

5- Le système de ventilation de n'importe quel bâtiment est le parfait endroit pour se cacher. Là, personne ne pensera à vous trouver et en plus vous pourrez accéder à toutes les pièces de l'édifice sans aucun problème.

6- Tu survivras très probablement à toutes les guerres à moins que tu ne commettes la fatale erreur de montrer à quelqu'un la photo de ta bien-aimée qui t'attend sagement à la maison.

7- Un homme se prendra les plus terribles coups sans broncher, mais sursautera quand une femme tentera de nettoyer ses blessures.

8- Le chef de la police est toujours Noir.

9- Au moment de payer le taxi, ne regardes jamais dans ton portefeuille pour sortir un billet. Prends un billet un au hasard et tends-le : C'est toujours le prix exact.

10- Les cuisines ne sont pas équipées de lumières. Quand vous pénétrez dans une cuisine en pleine nuit, ouvrez le frigo et utilisez sa lumière à la place.

  

....................................................................................................................................................................................

...................................................................................................................................................................................................................................................................................................................

.................................................................Retour à l'accueil

mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

...

 

 

 

 

mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol,

 

 

 

mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol, mercedes pujol,